04 février 2010

CHAPITRE 2 : Les mutations de la société occidentale ( 1850 - 1939 )

INTRO

L'Europe et les États-Unis ont connu la révolution industrielle . Celle-ci n'est pas sans conséquent . Une réelle rupture ville-campagne s'instaure . Les classes sociales font leur apparition avec le marxisme entraînant avec lui la naissance de la lutte des classes . Le monde ouvrier s'oppose à la bourgeoisie et au patronat . La noblesse et la paysannerie disparaissent . Les classes « moyenne » apparaissent .

1/ La mutation des élites

a ) Une aristocratie voulant perpétuer son influence

 L'âge d'or de la noblesse a été le XVIII ème siècle . Ils possédaient le pouvoir ( fonction politique ).

Exemple : Cour de Versailles

 Les nobles possédaient une richesse foncière , ils étaient de grands propriétaires terriens . Mais après 1789 ils sont dépossédés d'une partie de leurs terres et perdent du pouvoir .

Les seuls pays où la noblesse était encore souveraine étaient la Russie , L'Autriche-Hongrie ou encore l'Allemagne . A l'est , on appelait les grands propriétaires nobles , les « junkers » . Le plus célèbre d'entre eux est Bismarck .

En France & en Angleterre , la terre ne rapporte plus . Les nobles régressent . Certains nobles anglais , face à ce problème , se tournent vers l'industrie et investissent : ces nobles sont appelés « gentry » . Mais en France , il n'est pas dans les moeurs nobles de travailler . Par conséquent , ils ne changent pas de mode de vie .

Cependant , certaines exceptions existent par exemple les De Wendel ( appartenant aujourd'hui à Arcelor Mittal ) ou les De Dietrich ( maîtres de forges ) .

Grâce aux mariages arrangés , la noblesse passe dans la bourgeoisie .

b) Une bourgeoisie triomphante ?

Cette bourgeoisie triomphante est composée des grands capitaines d'industrie : Schneider , Motte , Tiberghien , Toulemonde , Carnegie ; des investisseurs en finance : Rotshild , Morgan ; ressortissants de la méritocratie .

Cette bourgeoisie connait un grand enrichissement . Elle fait des placements , investit . La bourgeoisie possède du pouvoir politique notamment aux États-Unis , au Royaume-Uni ainsi que en France .

En France , à la fin du XIX ème siècle , le triomphe de la République c'est d'abord et avant tout une victoire de la bourgeoisie sur la noblesse . Les royalistes et monarchistes ne possèdent alors plus le pouvoir .

Remarque : En Allemagne , la bourgeoisie est très forte économiquement , cependant s'est la noblesse qui continue de posséder le pouvoir politique . La monarchie est donc très autoritaire . La bourgeoisie et la noblesse se partagent les rôles .

Les valeurs bourgeoises : La famille est très importante dans la bourgeoisie . Le père y est tout puissant . La femme transmet les valeurs familiales à ses enfants et dirige les employés de maison . Elle est donc supérieur aux domestiques mais reste cependant soumise à son mari . Les garçons sont voués aux études et les filles aux mariages arrangés .

2/ Classe ouvrière et classe moyenne

a) L'expansion du monde ouvrier

Tous les pays qui connaissent l'industrialisation , connaissent également la hausse du nombre d'ouvriers . Notamment l'Allemagne , où les ouvriers représentent 40% des emplois .

Il s'agit également d'une période de fort exode rural . Les gens émigrent vers la ville pour travailler . Ceci entraîne un fort accroissement naturel qui constitue une transition démographique , une modernisation de l'agriculture et également , en Angleterre , l'abolition des Cornlaws (lois sur le blé protectionnistes appliquées au Royaume-Uni entre 1815 (Importation Act 1815) et 1846 (Importation Act 1846) )

Les conditions de vie des ouvriers s'améliorent peu à peu , leur budget augmente . L'alimentation à cette époque représentait 50% du budget ( aujourd'hui elle n'en représente plus que 15% ) , elle se diversifie progressivement ( Le symbole de cette diversité est l'orange qui est offerte aux enfants pour Noël ) .

Document : Le jour se lève , Marcel Carné , année 1930 . Texte de Jacques Prévert .

b) Émergence des classes moyenne & leurs espoirs 

Les classes moyennes , ou « nouvelles couches » ( Expression utilisée par Léon Gambetta ) , sont constituées principalement de travailleurs du secteur tertiaire : boutiquiers , artisans ..

3/ Urbanisme & architecture face aux mutations économiques & sociales

a) Les défis de la ville industrielle

Au milieu du XIX ème siècle apparaît une crise urbaine :

  • Au royaume-uni la population en 60 ans est multipliée par deux .

  • La France connaît une croissance démographique très lente . La population n'a pas beaucoup d'enfants afin d'éviter de diviser le patrimoine familial .

  • Aux Etats-Unis il y a un taux important d'immigration ainsi que d'exode rurale .

Les villes connaissent une forte croissance :

  • Paris : 1851 : 996 067 habitants

    1872 : 1 799 250 habitants

  • Londres : 1851 : 2 800 000 habitants

    1911 : 4 500 000 habitants

  • Chicago qui n'était pas encore peuplé en 1825 , compte 2 200 00 habitants en 1910

Les villes sont congestionnées , à échelle de piéton . Des quartiers délabrés apparaissent où la hantise principale est les épidémies . La « zone » se développe , c'est à dire les taudis et bidonvilles . Les cités ouvrières sont une solution ambigüe à ces problèmes .

A la fin du XIX ème apparaît comme réponse aux problèmes d'urbanisation : l'Hausmannisation .

  • On détruit les fortifications afin d'agrandir les villes ( Exemple : Orléans )

  • Les bâtiments sont utilitaires ( Exemple : Paris , Les halles centrales )

  • On met en valeur les monuments ( Exemple : St Augustin de Baltard )

  • On crée des espaces verts .

>> Avec Hausmann , Paris connait une expansion importante

L'urbanisation des Etats-Unis annonce une modernisation

  • Des réalisation gigantesques ( Exemple : New-York,Gare centrale )

  • Chicago est d'abord le laboratoire des gratte-ciel . Puis ce phénomène s'élargit à New-York ( Exemples : le Flat Iron ( 1902 ) et l'Empire State Building ( 1931 ) )

b) Mutations de l'architecture

Rupture ou continuité ?

  • De nouveaux matériaux apparaissent ( pierre , béton , acier , verre .. )

  • De nouvelles formes , de nouveaux contenus .

→ Une forme d'éclectisme apparaît afin de préserver la tradition ( Exemple : Palais des Beaux Arts de Vienne ) . Ceci est le reflet d'une élite conformiste

  • → Un art et une architecture nouvelle apparaissent pronant les ornements végétaux et comportant des formes géométriques complexes ( Exemple : Castel Beranger , Hector guimard ) . Un nouvel art de vivre apparaît également . De grand architecte notamment belges se font connaître : Victor Horta , Le Corbusier .
  • CONCLUSION
  • La révolution industrielle a conduit inévitablement à l'urbanisation des pays développés . Désormais , dans les pays développés , la société est urbaine . Dans ces villes une classe sociale domine : la bourgeoisie . Numériquement les ouvriers sont devenus une véritable force . Le monde rural amorce lui une hémorragie inexorable dont le flux diffère selon les pays . La noblesse , face au recul des campagne , perd du pouvoir .
  • Posté par gwenaelle148 à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

    Commentaires sur CHAPITRE 2 : Les mutations de la société occidentale ( 1850 - 1939 )

    Poster un commentaire